Karine Vallières

Karine
Vallières

Richmond

Adjointe parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse

Députée de Richmond depuis 2012, Karine Vallières est mère de deux petites filles. Son mandat a été reconduit lors des élections générales du 7 avril 2014.

Avant son élection, Madame Vallières a, entre autres, œuvré au sein de plusieurs conseils d’administration locaux. En tant qu’agente de communication pour des entreprises d’envergure internationale, elle a contribué au développement des stratégies de Cascades et de Métallurgie Magnola pendant plusieurs années. Elle a aussi occupé le poste de coordonnatrice chez Minçavi jusqu’en 2007. Ensuite, elle a accompagné et assuré un soutien-conseil aux gestionnaires de la Caisse Desjardins des Métaux blancs.

Élue le 12 septembre 2012, Karine Vallières prend rapidement sa place au sein du Parti libéral du Québec. Porte-parole de l’opposition officielle en matière de lutte contre la pauvreté, membre de la Commission sur l’Environnement et le travail, elle cumule également les fonctions de membre de la Commission des transports et de l'environnement; membre de la Section du Québec de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF); membre de la Section du Québec de l'Association parlementaire du Commonwealth (APC); membre de la Section du Québec de la Confédération parlementaire des Amériques (COPA); membre de la Section du Québec, Association parlementaire Nouveau-Brunswick-Québec (APNBQ).

Bien que très occupée par ses fonctions de représentante de ses concitoyens, Karine Vallières est une bénévole active et engagée au sein de sa communauté.

Madame Vallières fait profiter les citoyens du comté de Richmond de son souci de bien les servir, de son jugement, de son aptitude à travailler en équipe pour arriver à ses objectifs, de même que de sa vision de développement et de sa très grande diplomatie. Que ce soit dans les secteurs du développement économique, de l’éducation, des loisirs, de l’agriculture, de la santé ou du communautaire, la députée de Richmond a prouvé qu’elle était au service des citoyens, des organismes, des municipalités et des entreprises. Elle est reconnue pour sa présence constante dans le comté; pour sa grande écoute et pour sa compréhension des enjeux. De plus, elle est des plus actives sur les médias sociaux, ce qui lui permet un contact perpétuel avec la population.